Faire une recherche :  

16/1/2012TARTE POTIRON-CHAMPIGNONS-CHEVRE

Voici une recette que je viens d'inaugurer pour clore un après-midi génial en compagnie d'une bonne copine.
Celle-ci m'avait demandé de lui apprendre à faire une pâte feuilletée et, nous avons donc décidé de nous réunir cet après-midi.
Une rencontre comme je les aime, deux nanas, beaucoup de points en commun et, un bon moment à partager à faire de la cuisine ensemble, entre les tours de mains, les fous rires, les astuces partagées, les papotages sur nos mecs et nos enfants, tout ce qui fait d'un partage une réussite, un après-midi "nana" quoi !!! et, vous voulez que je vous dise, j'adore ça !!!
Âpres son départ, je suis restée avec 500grs de belle pâte feuilletée et, j'ai cherché comment l'utiliser pour le repas du soir.
Vous ne l'aviez peut-être pas encore compris, mais, je suis une grande gourmande donc, la moitié de la pâte a fini en grillé aux pommes (mon mari aussi adore ça) :
Pour la suite, j'étais un peu en panne d'idée et, comme souvent dans ces cas là, je fais une rétrospective de ce que j'ai dans les recoins des placards du frigo.
Résultat : un fond de fromage de chèvre, du potiron et des champignons. Voilà la recette :
Cuire le potiron et les champignons (en morceaux) à la vapeur,
Dans un saladier, écraser à la fourchette le fromage de chèvre, le diluer avec de la crème fraîche, un peu de fromage blanc si vous aimez et si vous voulez alléger, deux oeufs (ceux de nos poules sont un peu gros), de l'ail, du sel, un peu de macis (épice qui ressemble à la noix de muscade),
Y incorporer les légumes, bien mélanger, cela va même le potiron et laisser les morceaux de champignons :
un peu de gruyère râpé, le tout bien mélangé et versé sur le fond de tarte (en pâte feuilletée, bien sûr ;)) et mettre à cuire.
J'ai juste pu vous prendre une photo en cours de cuisson, elle sentait tellement bon que j'ai pas eu le temps d'en prendre une ensuite.
Je peux vous assurer qu'elle est délicieuse et que nous avons beaucoup apprécié :)))
Bon appétit :))

 
Laisser un commentaire sur cet article (1 commentaire déjà posté)


 

 
12/1/2012TEINTURE ALIMENTAIRE : Essai avec mes colorants du boulanger

Et oui, je repars dans mes expérimentations de teinture alimentaire. Aujourd'hui, j'ai commencé à tester les colorants alimentaires du boulanger. Il m'a fourni un peu de poudre "couleur orange" qui donne du jaune en hyper concentré. Si cela fonctionne bien, que la laine prenne bien la couleur, je vais pouvoir trouver du colorant à un prix plus abordable.
Alors, première chose, j'ai commencé par écharpiller grossièrement de la laine de brebis Ile de France que j'avais dessuintée et nettoyée dernièrement.
Ensuite, j'ai pris une cuvette, mis de l'eau tiède et du vinaigre blanc puis, j'ai dilué la teinture dedans :
Pour ceux qui voudraient tester, j'en profite pour rappeler de ne pas faire les mêmes bêtises que moi, "pensez à mettre des gants", lol. La dernière fois que j'ai oublié, j'ai eu les mains bleues toute la journée,mdr.
Lorsque j'ai obtenu la teinte qui me semblait bien, j'ai humidifiée la laine que j'avais préparée et, je l'ai mise à tremper dans le bain de teinture. 
Lorsque j'avais teint, cet été, je pouvais mettre la bassine dehors, la chaleur du soleil avait fait le reste. Mais, en ce moment, c'est un peu plus délicat et, il me faut attendre que la laine absorbe la teinture, cela se faisant plutôt au chaud, j'ai posé le récipient à côté de la cuisinière à bois et, j'attend pour voir comment la couleur évolue.
Si cela ne fonctionne pas, je mettrais en pratique une autre technique demain et, si la laine a absorbé la couleur, je continue demain pour la fixer. 
Dans tous les cas, rendez-vous demain pour un nouvel article sur la teinture alimentaire avec les colorants du boulanger :))
Merci pour votre passage et bonne journée :))

 
Laisser un commentaire sur cet article (4 commentaires déjà postés)


 

 
11/1/2012DES NOUVELLES

Aujourd'hui, pas de grandes choses, juste un petit clin d'oeil pour vous dire que je n'oublie pas le blog et le plaisir des articles partagés mais, avec la construction du site et la mise en place de la boutique en ligne (bonjour la prise de tête), je n'ai pas eu le temps de créer grand chose, juste de filer un peu plus de laine pour continuer la tunique que je suis en train de tisser. 
Vous vous rappelez, n'est-ce-pas ?
Etant en panne de fil, il a bien fallu que je recarde un peu de matière et, en pause internet, entre hier et aujourd'hui, j'ai un bel écheveau qui m'attend, je vais pouvoir reprendre le tissage demain.
Ouf, le plus dur est passé, je me suis bien pris la tête mais maintenant, mon nouvel espace est fonctionnel et je vais pouvoir continuer mes expériences et mes créations, merci d'avoir patienté,
à bientôt :))

 


 

 
8/1/2012DIMANCHE EN FAMILLE, AUTOUR DE LA LAINE :))

Comme le beau temps n'était pas de la partie, nous avons décidé de consacrer notre dimanche à une activité fibresque, mon mari a voulu m'aider et, il s'est lancé dans le nettoyage des fibres :
il est en train d'écharpiller de la laine de brebis pour que j'avance un peu plus vite dans mon boulot. 
Et moi, je me suis mise tranquillement au rouet, tout fière de filer à côté de mon amoureux :
Vous noterez combien nous sommes concentrés !!! lol
et bien sûr, sous l'oeil attentif de Barback qui nous soutenez moralement !!
N'est-ce pas que c'est un bon chien ? Il est épuisé pour nous ;))
et voilà comment on occupe nos dimanches, quelquefois, à la campagne, en hiver, quand le temps ne donne pas trop envie de mettre le bout de son nez dehors.
J'espère que vous avez passé un bon week-end, je vous remercie de votre passage, à bientôt :))


 
Laisser un commentaire sur cet article (3 commentaires déjà postés)


 

 
7/1/2012MADELEINES AUX NOISETTES

Et voilà, les bonnes habitudes reprennent, je commence le nouveau blog avec une recette de madeleines aux noisettes, histoire de vous allécher un peu.
En fait, je prends une recette traditionnelle et, je remplace 1/3 de la farine par des noisettes que j'ai réduit en poudre.
Il vous faut pour une trentaine de madeleines :
 3 oeufs (les nôtres sont très gros, j'en ai mis 2)
 100 grs de farine et 50 grs de noisettes 
 150 grs de sucre
   75 grs de beurre
  quelques gouttes Huiles Essentielles de citron
  1/2 sachet de levure ou 1/2 c.à c. de bicarbonate de soude, un peu de sel

La première étape consiste à moudre vos noisettes
Ensuite, dans un saladier, battre au fouet les oeufs, le sel et le sucre pour obtenir un mélange mousseux, ne pas hésiter à le faire longtemps.
Ajouter ensuite la farine, la levure et les noisettes puis, le beurre fondu et les gouttes d'HE de citron :
une fois que tout est bien mélangé, répartir dans des moules à madeleines, attention, la pâte ne doit pas dépasser les 2/3 du moule sinon, bonjour les dégâts à la cuisson.
Cuire à four moyen en surveillant la coloration des madeleines. J'ai oublié de regarder combien de temps je laisse dans le four mais, je dirais environ 10mn.
Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bonne appétit, entre nous, Barback (notre chien) les a adoré ;))
Bonne journée à tous, à bientôt et merci pour votre passage :))

 
Laisser un commentaire sur cet article (2 commentaires déjà postés)


 

 
6/1/2012FAIRE CONNAISSANCE

Aujourd'hui, j'inaugure la mise en place de mon nouveau blog et de mon tout premier site internet.
L'aventure est importante pour moi et, avant de vous faire part de toutes les choses que je vais avoir envie de partager avec vous au fil des jours, je vais me présenter un peu.
J'ai 51 ans, depuis 6 ans nous vivons en Normandie avec mon mari.
Nous sommes arrivés ici par hasard, un coup de coeur durant une petite semaine de vacances et, nous sommes revenus en étant les heureux futurs propriétaires d'une toute petite maison en pleine campagne, à la sortie d'un village, maison minuscule mais, nous ne sommes plus que deux et, terrain relativement grand pour des banlieusards parisiens.
Au bout de deux mois, nous n'avons plus supporté de retourner sur Paris et, nous avons définitivement aménagé dans notre nid.
Les choses ont beaucoup évoluées depuis, j'ai dû fermer mon cabinet de sophrologue car je ne trouvais pas de patients ici et, mon mari a trouvé un travail à l'agence postale communale qui venait de s'ouvrir.
Nouveau départ, nouvelle vie mais, radicalement différente, au lieu de recevoir des personnes pour les accompagner vers un mieux être, j'ai pris une bêche et, à nous deux, nous avons aménagé notre terrain qui, d'une immense pelouse, est devenu un grand potager, un petit verger, un enclos pour les poules et un endroit réservé aux lapins.
Nos ressources financières ayant largement évoluées vers la descente, nous avons réappris à vivre en simplifiant au maximum nos besoins et en créant le plus possible de choses.
Voilà comment nous avons donné un nouveau départ à notre vie et comment, aujourd'hui, je me retrouve avec vous pour une nouvelle aventure, l'artisanat vécu au quotidien.
Voilà, une petite approche de notre vie que je vous approfondirai selon les possibles au fur et à mesure des jours à venir.
Je vous souhaite une bonne journée, à bientôt.

 
Laisser un commentaire sur cet article (6 commentaires déjà postés)


 

 
1/1/2012FORME PIED EN PAPIER MACHE

Et oui, je veux faire des chaussons en feutrage et pour cela, j'ai besoin de moules pour feutrer directement dessus. Le problème c'est que ceux-ci sont chers pour ma bourse aussi, système D oblige, j'ai fait une tentative que je vais vous raconter ici.
N'ayant jamais fait de papier mâché de ma vie, j'ai tâtonné, nous allons découvrir ensemble ce que cela peut donner.
Tout d'abord, hier, j'ai pris de vieilles boîtes d'oeufs que j'ai découpé en morceaux et mis à tremper dans de l'eau :
J'ai laissé tremper longtemps et, cet après-midi, j'ai ressorti des sandales en caoutchouc (achetées pour l'occasion),
je les ai remplie avec mes morceaux bien imbibés, après les avoir essorés un peu :
Je suis pas vraiment sûre que cela va marcher !!!, je suis assez sceptique !! J'ai plus confiance en mes capacités à faire des bêtises qu'à réussir ce genre de truc mais bon, on verra bien dans les jours à venir.
En attendant, ils sont mis à sécher :
sur la cuisinière à bois, bien sûr, avec un support de grille en métal, je suis quand même pas fadatte au point de mettre les sandales en caoutchouc directement sur le poêle, lol.
Dès que je sentirais qu'ils ont un peu chaud, je vais les retirer.
J'ai bien peur qu'ils ne soient un peu long à sécher mais, si cela fonctionne, j'aurai trouvé une solution pour faire des moules à chaussons sans dépenser trop de sous.
Chez nous, nous n'avons ni pétrole, ni sous mais, les idées ne manquent pas, mdr !!!
A bientôt pour la suite de mes aventures :))) bonne journée à tous.

 
Laisser un commentaire sur cet article (4 commentaires déjà postés)


 

 
Pages :<<12345...111112113114115
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement