REVES DE FIBRES

NOURRITURE POUR LES LAPINS

Voici un petit récapitulatif de ce que je donne aux lapins, après quelques années d'expérience où je nourrissais des lapins de ferme, j'ai tout naturellement adopté le même fonctionnement pour les lapins Bélier Texel, hormis le fait de diminuer les proportions, ce sont des lapins nains, ils mangent donc moins :)
 

ALIMENTATION  :

- Le foin : constitue une des bases pour l'apport de cellulose (le manque d'aliment sec peut entraîner des problèmes digestifs : diarrhée, ...)

La paille : intéressante et pouvant remplacer le foin. Faire attention, la paille d'orge contient des barbes, cela peut blesser les muqueuses.

Les céréales : à distribuer entières, le lapin est un rongeur, il a besoin de s'user les dents. Deux céréales sont réputées pour les lapins, l'avoine qui favorise la lactation et stimule les capacités de reproduction et l'orge qui favorise les fonctions digestives. Elle est recommandée pour les lapins en lactation.
En règle générale, je donne toujours de l'orge aux lapins. Il m'est arrivé de leur donner un peu de seigle ou de blé lorsqu'il y avait pénurie mais, cela n'est pas conseillé.

Les racines et tubercules : 
En majorité, les betteraves (surtout fourragères), carottes, céleri et rutabagas. La carotte est intéressante pour l'apport en vitamine A.
Les pommes de terre peuvent aussi être données mais, il faut impérativement les cuire avant. 
Les topinambours crus sont très appréciés des lapins, faire attention car, ils en sont très très friands et pourraient se rendre malade.
En général, je ne leur en donne pas deux jours de suite et, pas plus d'une à deux fois par semaine.
Ils aiment aussi beaucoup les endives.

Les choux : bien sûr, ils en raffolent. Ils sont très intéressants pour leur apport en vitamine A, en protéines et en calcium.
Je ne leur en donne pas beaucoup à chaque fois, une feuille moyenne suffit pour un bélier texel.

les épluchures diverses : provenant de légumes non traités bien sûr et données fraîches et non fermentées.

- les légumineuses à graines :  tel les pois, peuvent leur être donné, attention, peu à chaque fois car, remplis d'eau et pouvant amené des diarrhées.

les condiments : je veux dire par là, les plantes aromatiques, le thym qui est légèrement anticoccidien, le persil qui favorise le tarissement des femelles après le sevrage, l'ortie séchée (se rapproche beaucoup de la luzerne)

- les arbres fourragers : sous forme de petites branchettes qui viennent de pousser (il est aussi possible de couper de petites branches durant l'été, d'en faire de petits fagots peu serrés et de les mettre à sécher au sec et à l'ombre. Lorsqu'ils sont secs, les ranger dans un grenier. L'hiver, les donner tel quel et reprendre les branches non mangées pour allumer le feu).
Les arbres utilisés sont : le noisetier, le pommier, le tilleul, le bouleau, le châtaignier, l'olivier, le robinier faux acacia, le saule.

- et bien sûr, toutes les herbes à lapin : 
Les graminées :  éviter les espèces trop dures, celles poussant en touffes et celles en cours de floraison. Les donner plutôt au printemps en évitant d'en donner trop souvent, surtout aux jeunes lapins. 
Ce qui ne peut pas être utilisé en vert pourra être mis à sécher pour servir l'hiver.
Les composées : pissenlit, laiteron maraîcher, laiteron des champs, salsifis des prés, séneçon vulgaire, chicorée sauvage 
Les autres :  tous les plantains, la berce, le panais commun, la carotte sauvage, le liseron des haies et celui des champs, le trèfle, le lamier blanc, les feuilles tendres du noisetier, la bourse à pasteur.


Voilà, en gros de quoi nourrir nos lapins. Bien sûr, cette liste n'est pas exhaustive, libre à vous de la modifier. J'ai utilisé toutes ces plantes avec mes lapins, en petite quantité bien sûr et, toujours données le soir.
Je ne sais pas si cela a une importance, j'ai toujours fait ainsi.
Par contre, il faut toujours donner à profusion des aliments secs, paille, foin et orge, ainsi que de l'eau surtout par temps chaud.

Avec un régime varié, le lapin ne manque pas de vitamines et, les nôtres n'ont jamais été malade. Pourtant, ils ne sont pas vaccinés et, je ne donne jamais de produit vétérinaire ou pharmaceutique.

Lorsque une femelle attend des petits, je ne donne plus de carotte et, surtout pas de persil, de cerfeuil ou de sauge.

Au moment du sevrage (les petits ont environ deux bons mois), je retire la mère, que j'installe dans une cage seule, et je lui donne du persil et de la sauge afin de l'aider à couper la lactation.  Je laisse ensuite les bébés entre eux encore une quinzaine de jours afin qu'ils s'habituent à l'absence de la mère puis, je sépare les mâles des femelles (du moins, j'essaie de ne pas me tromper) et enfin, je les installe seuls quelques jours plus tard. 
En procédant ainsi, j'ai remarqué que les lapins sont moins agressés par la séparation.
   
Et enfin, une dernière chose, faite attention à la salade verte, la laitue notamment donne facilement des diarrhées aussi, lorsque j'en donne, c'est en très petite quantité, une feuille (et pas les plus grosses) seulement.

Lorsque je récolte mes légumes, je pense à eux, ils aiment particulièrement les feuilles de betteraves, d'endives, les tiges de haricots verts.
Ne jamais leur donner de courges (feuilles ou fruits), faire très attention au mouron aux oiseaux qui les tue illico, ne pas donner de feuilles de pomme de terre ou de tomate. 

Et surtout, n'oubliez jamais que le lapin est un animal intelligent et, qu'il a son caractère et ses propres envies. Il se peut qu'il y ait des herbes ou légumes qu'il n'aime pas. Chez nous, Thallia déteste carottes et céleris.
Bobby ne supporte pas le plantain, cela le rend malade, Cookies et Eclisse n'aiment pas le céleri ......
En fait, il faut s'adapter et vivre avec eux.
Et aussi, aucun n'aime les radis, si je veux "la soupe à la grimace", j'ai cas leur en donner (en faisant attention, dans ces cas-là, Jules a tendance à essayer de me viser en faisant pipi ;) ).

Comme je vous le disais dans la page précédente, les légumes ne doivent pas être mouillés mais, ils ne doivent pas non plus être plein de terre.
Pour les tubercules, j'ai une vieille brosse qui me sert pour les brosser un peu avant de les donner aux lapinoux.
 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement