REVES DE FIBRES 
DIVERSES POSSIBILITES POUR INSTALLER 

LES FILS DE CHAINE

Dans une précédente page, je vous ai expliqué comment je monte la chaîne sur mon métier à tisser.
Je vous propose, ici, d'aborder d'autres possibilités d'installation des fils afin de créer des effets différents. 
Bien sûr, cette page s'enrichira au fur et à mesure de mes expériences.
La première méthode consiste à mettre un fil par trou et un par espace vide et tous de la même couleur. Ça, c'est généralement le tout début.

On peut aussi utiliser deux couleurs et mettre deux fils de chaque, un par dent, un par trou, de même teinte :
Vous pouvez le voir sur cette photo. Lorsque je vais tissé, cela va me donner ceci :
Voyez, j'ai deux fils de chaîne rose et deux blancs. 

Maintenant, si je prend toujours deux couleurs, mais que je choisisse d'enfiler mon peigne différemment : une même couleur dans les trous du peigne, l'autre dans les espaces libres :
l'enfilage n'étant pas le même, je vais avoir un rendu différent :
Ici, j'ai un rang d'une couleur, un rang de l'autre. 

En fonction de la grosseur du fil utilisé pour la trame :
Dans ce cas, je vais pouvoir jouer sur mon enfilage pour rentrer mes fils à intervalles plus ou moins écartés, voir même irréguliers.

Quelques répartitions fantaisies possibles :  
Voici  quelques exemples possibles, toutes les possibilités ne peuvent être données ici, mais, à titre d'exemple, afin de laisser libre cours à votre imagination pour la suite, je vous indique un début de réflexion :
- il est possible de doubler les fils de chaîne dans certaines dents (de préférence les fentes), cela 
  donnera un effet côtelé.
- remplir côte à côte deux fentes (en sautant le trou), puis deux trous (en sautant la fente) pour 
  obtenir un cannelé.
- remplir en utilisant tous les espaces du peigne sur une certaine largeur puis, espacer différemment
  (par exemple un trou, une fente puis laisser un trou et une fente de libre), cela va aérer le tissage

En fait tout peut être possible, il suffit d'essayer mais, il faut bien garder à l'esprit que, dans ces cas de rentrage fantaisie, le résultat ne sera pas un point toile régulier. Mais, je crois que c'est justement le but recherché :))


Pour créer un effet aéré dans la chaîne :
Si vous voulez aérer votre chaîne, rien de plus facile, il suffit de ne pas remplir tous les espaces. 
Dans l'exemple ci-dessous, j'ai installé 10 fils de chaîne et laissé 8 espaces vides. Si vous montez la chaîne de la même manière que moi, cela vous donne : mettre 5 espaces de fils, laissé 4 espaces vides ..... jusqu'à la largeur désirée (n'oubliez pas que, lorsque vous installez la chaîne, vous mettez deux fils par rainure).
A vous de créer vos combinaisons, tout peut être possible, il suffit d'essayer !!!
Au tissage, des espaces vides sont présents entre chaque partie tissée.
Dans l'exemple, j'ai utilisé en trame, un point qui, lui aussi, aère. Si vous tissez un point "plein", le rendu sera différent mais, les vides de la chaîne seront toujours présent.
  
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement