REVES DE FIBRES

FAIRE SON TOFU

Qu'est ce que le tofu ?

En fait, nous appelons "tofu" une sorte de fromage de soja obtenu en faisant coaguler du lait de soja. C'est un aliment riche en protéines et autres nutriments qui remplace avantageusement la viande, notamment dans les régimes végétariens.
Il a l'avantage d'avoir un goût très sobre et de prendre celui des aliments avec lequel il est cuisiné.
On le trouve, généralement, dans les commerces spécialisés "bio", quelquefois en "grandes surfaces", toujours au rayon "bio".
Je vous propose ici une recette que j'ai mise au point afin de pouvoir préparer mon tofu moi-même, à la maison, avec du matériel basique.

Pour le réaliser, il faut :
Des graines de soja jaune, du nigari (chlorure de magnésium) que vous trouverez en magasin bio (la marque celnat en vend).
Comme matériel : 2 faitouts de 7 à 8 litres - 1 casserole de 2 à 3 litres - une étamine en coton - une passoire - une spatule - un système d'égouttage, un mixer-hachoir ou un blender.


 

Cette recette est donnée pour 500 grs de graines dépelliculées de soja jaune.

- La veille, mettre les graines à tremper toute la nuit dans une grande quantité d'eau, elles gonflent beaucoup.
- Le lendemain, les rincer et les mixer avec 1 litre d'eau, dans l'un des faitouts,

puis ajouter 3 litres d'eau, remixer pour bien mélanger et porter ce mélange à ébullition. Dès que le mélange est assez chaud, baisser le feu afin que trop d'eau ne s'évapore pas. Il est nécessaire de remuer souvent afin d'éviter que cela n'attache au fond de la casserole. 
Dés la mise sur le feu, je compte environ 40 à 50 mn de cuisson afin d'éliminer les éléments indigestes.

- A part, faire bouillir 2 litres d'eau dans la casserole.

- Au bout du temps de cuisson, poser une étamine dans une passoire sur le 2ème faitout et filtrer le mélange.
Il va rester dans la passoire, les résidus que l'on nomme okara

- et, dans le faitout, le lait de soja

- Maintenant que le 1er faitout est vide, bien le nettoyer et le remettre sur le feu avec 1/2 litre d'eau bouillante pris dans la casserole (celle où vous aviez mis 2 litres à bouillir). Y vider le lait de soja rapidement, éteindre le feu, et remettre le couvercle.

- Le 2ème faitout étant maintenant vide, y replacer la passoire avec l'okara et verser dessus le restant des 2 litres d'eau bouillante, bien presser la pulpe pour extraire un second jus.

- Dissoudre 20 grs de nigari

dans un peu d'eau et le verser rapidement dans le second jus bouillant. Mélanger 4 à 5 secondes, en 30 secondes la coagulation est faite :


- Verser ce mélange sur la 1ère préparation de lait de soja (dans le 1er faitout), bien remuer, couvrir et laisser en attente. La coagulation va se faire en l'espace de 20 à 30 mns.


- Une fois la coagulation faite, il va falloir égoutter le fromage afin de le séparer du petit lait. Pour ce faire, j'utilise une "boîte à tofu" que mon mari m'a fabriqué en suivant les indications données par Hu Shao Bei dans son livre : "Tofu & Soja" paru aux éditions "La plage".

vous pouvez très bien utiliser un autre système.

- Maintenant, poser une étamine humide dans la boîte à tofu (ou votre système d'égouttage) et y verser le mélange coagulé. Tout d'abord, si vous regardez la photo de la coagulation, vous voyez des traces d'un petit résidu qui flotte à la surface, il faut le retirer avec un écumoire, il n'est pas digeste.
Ensuite, verser le mélange dans votre étamine humide, une fois la majeure partie du petit lait écoulé, fermer l'étamine en emprisonnant le tofu à l'intérieur 

poser le couvercle ou une assiette et mettre des poids dessus pour permettre au petit-lait de finir de s'écouler.

- les poids vont permettre de tasser le tofu. Laisser ainsi au moins 30 mns.

- Dégager le tofu obtenu,

le mettre dans un contenant recouvert d'eau fraîche.

- Au bout d'1/2 heure, changer l'eau, fermer le contenant et conserver au réfrigérateur.

Ce tofu peut se conserver quelques jours au frigo à condition de changer l'eau tous les jours.

Il vous reste le petit lait :

vous pouvez vous en servir pour nettoyer, il a un pouvoir blanchissant très fort. Essayez de nettoyer votre lavabo ou vos WC avec, vous aurez des surprises. Il est aussi possible de s'en servir pour amplifier les pouvoirs lavants de votre lessive.
Pour ma part, je m'en sers beaucoup pour les poules en y faisant tremper du pain.

et, il vous reste aussi l'okara, ces résidus des graines dont nous avons parlé plus haut. Certaines personnes pensent que cet aliment est indigeste, nous en consommons depuis plusieurs années et nous en portons très bien.
Comme il y en a beaucoup, j'en donne une partie aux poules qui en raffolent, une autre partie est mise dans un récipient muni d'un couvercle, dans le frigo.
L'okara peut être utilisé de diverses manières, voici quelques idées :
- incorporer dans des galettes végétales salées
- en rajouter dans le mélange fait pour les tartes (ce que l'on nomme l'appareil)
- faire sécher et dorer doucement au four afin d'en faire de la chapelure
- intégrer dans des biscuits sucrés, dans ce cas, retirer une partie de la farine.....

A vous de donner libre cours à votre imagination :) si toutefois il vous semble que vous avez trop d'okara, pensez à votre tas de compost, il vous en remerciera grandement :)
 



 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement