REVES DE FIBRES 


OURDISSAGE DES FILS DE CHAINE

Ourdir les fils pour pouvoir monter une chaîne sur le métier à tisser, qu'il soit à cadres et pédales ou bien à peigne envergeur, représente, bien souvent, une étape difficile pour la personne qui débute en tissage.
Je dois avouer que, pour ma part, ça a toujours été une étape difficile car, je suis une spécialiste de l'emmêlage des fils ;)
Dans la rubrique sur le tissage avec un métier à peigne rigide, je vous ai déjà expliqué comment je montais une chaîne tout simplement.
Mais, lorsqu'il s'agit de le faire pour un métier à cadres ou, tout simplement, pour une grande longueur, là, il faut bien convenir que l'utilisation d'un ourdissoir s'avère bien utile.

Voici la technique que j'utilise afin que cette étape du tissage soit agréable à faire et prépare un montage facile des fils sur le métier.

Dans ces explications, je pars du principe que vous avez déjà calculé la longueur de vos fils de chaîne et leur nombre.
Pour ce faire, vous trouverez des indications détaillées sur cette page :
http://revesdefibres.wifeo.com/tissage-calcul-des-fils-.php

une fois ces calculs effectués, et afin de faciliter le travail, j'ai réalisé qu'il était bien plus simple de travailler par petites quantités aussi, j'ai choisi de présenter mon enfilage sous forme d'écheveaux.
Pour se faire, je me base sur quelques critères bien simples :
- l'enfilage que je veux utiliser (4-5-12 fils .....)
- la répartition des couleurs
- la quantité totale de fils à ourdir.
Exemple : si je choisis un enfilage "été-hiver" sur 2 couleurs avec 40 fils par couleur, je vais donc faire des écheveaux de 10 fils, soit 4 écheveaux par couleurs.
  Une fois ce critère défini, il va falloir installer le cadre ourdissoir en choisissant l'emplacement des plots selon la longueur de chaîne voulue.

Ici, je souhaite monter une chaîne de 4 mètres 50.
J'ai donc installé mes plots de manière à obtenir cette longueur.
Après avoir attaché mon fil au premier plot avec un noeud tout simple, je vais le faire passer, plot par plot, jusqu'à arriver à l'autre extrémité

et là, je vais faire mon encroix, c'est-à-dire que je vais amener mes fils à se croiser afin d'éviter qu'ils ne s'emmêlent lors du montage de la chaîne sur le métier

vous pouvez voir que j'arrive sur les deux derniers plots qui sont rapprochés et que je forme une croix avec les fils lorsque je contourne le dernier plot pour repartir vers mon point de départ.
Là, il faut faire très attention que chaque fil soit bien croisé de la bonne manière, une fois dessus-une fois dessous :

comme vous le voyez sur la photo, le fil aller passe dessous, le fil retour passe dessus en croisant, les deux contournant l'avant-dernier plot, l'un par la droite, l'autre par la gauche.
Ensuite, je continue à enrouler mes fils jusqu'à obtenir le nombre voulu.
Il est important de ne pas tirer sur les fils, il faut juste les installés avec une tension souple et régulière afin de ne pas avoir de surprise une fois sur le métier.
Et, il est aussi très important de ne pas faire de noeuds sur les fils de chaîne car, là, vous risquez fort de vous en mordre les doigts durant le tissage ;=)
Une fois mon écheveau prêt (dans cet exemple, les 10 fils installés), j'attache le dernier fil au 1er plot et, je vais nouer l'écheveau afin que les fils restent correctement placés une fois retirés de l'ourdissoir.
J'installe des attaches au tout début de l'écheveau, en le séparant par groupe de fils, selon qu'ils passent à droite ou à gauche du plot.
Ici, cela me fait 5 fils à droite, 5 fils à gauche

puis, je vais maintenir mon encroix avec un lien

j'aime aussi mettre une dernière attache autour des fils, au tournant du dernier plot.
Maintenant, il me reste à sortir l'écheveau de l'ourdissoir.
Attention, ne surtout pas le sortir tel quel au risque de voir tous ses efforts anéantis par un gros cafouillage de fils emmêlés ;(
Là, je vais mettre mon écheveau en chaînette de cette manière :
je passe ma main entre les premiers fils, juste devant le premier plot, entre les deux attaches

puis, après les avoir posés autour de mon poignet, j'attrape l'ensemble des fils, un peu plus loin, et, je les fais coulisser à l'intérieur de la boucle formée autour de mon poignet

je vais continure ainsi, tout simplement, jusqu'à ce que tout l'écheveau soit mis en chaînette.
Et voilà, il ne me reste plus qu'à faire tous les écheveaux nécessaire pour obtenir la quantité de fils de chaîne dont j'ai besoin pour mon tissage :)

Une fois ceux-ci fait, il va s'agir d'enfiler les fils sur le métier en fonction du modèle d'enfilage que vous avez choisi.
La technique que j'utilise pour ce faire sera expliquée prochainement sur une autre page :)

J'aime particulièrement cette méthode d'ourdissage car, elle me permet de répartir mon travail en fonction du temps dont je dispose, je peux m'arrêter très facilement entre chaque écheveau et puis, si jamais il arrive que les fils s'emmêlent, les dégâts sont bien moins important sur 8-10 ou 12 fils que sur 180 et plus ;)